Páginas Navegación Menú

Blog de Mme García Senín

Origine de la matière

L’origine de la matière

Escrito por el 11 marzo, 2013 en 6ème, Origine de la matière, SVT/BIO&GEO | 32 comentarios

1- Les êtres-vivants produisent de la matière.

Les êtres-vivants prélèvent de la matière dans leur milieu de vie pour grandir et grossir : leur masse et leur taille augmente, donc les animaux et les végétaux produisent de la matière. Ce sont des PRODUCTEURS. Cette matière est produite à partir de celle qu’ils prélèvent dans le milieu.

Comment repérer un végétal qui produit de la matière ?

cresson

Cliquez pour agrandir l’image!

Comment repérer un animal qui produit de la matière ?

s1
s3
s5
s6
s7
s9

EXERCICE:

1- Observer les images puis construire un tableau avec 3 colonnes:

Temps (Jours)- Poids (gr)- Longueur (cm).

2- Tracer 2 graphiques: A – Temps vs Poids B- Temps vs Longueur

3- Interprétation de graphiques.

 

Le mystère des plantes carnivores:

Les plantes carnivores capturent et digèrent des proies animales (insectes en particulier). Ceci permet un supplément azoté pour ces plantes qui vivent souvent dans des milieux difficiles. Pour capturer leurs proies, ces plantes ont développé au niveau de leurs feuilles des pièges de forme et fonctionnement variés.

Les pièges doivent permettre de :

  • Attirer les proies
  • Les retenir
  • Les tuer
  • Les digérer
  • Assimiler des substances utiles

Les pièges peuvent être classés ainsi selon leur mode de fonctionnement.

Le genre Dionaea comprend une espèce unique (Dionaea muscipula Ellis.). Sa répartition est limitée à l’Amérique du Nord, dans la seule région à la limite du sud de la Caroline du Nord et du nord de la Caroline du Sud. Cette espèce est en régression. Elle pousse sur des sols pauvres en sels minéraux, où l’eau est généralement accessible aux racines. Comme de nombreuses plantes carnivores, elle supporte mal la concurrence.

La rapidité avec laquelle le piège de la Dionée se ferme a attiré très tôt l’attention de Charles Darwin en 1875. Voici ce phénomène en vidéo:

Végétaux et animaux prélèvent des matières différentes dans le milieu.

Les végétaux chlorophylliens n’ont besoin pour se nourrir que de matière minérale : dioxyde de carbone, eau et sels minéraux. Ils produisent de la matière organique à condition de recevoir de la lumière : ce sont des producteurs primaires.

Tous les autres êtres vivants sont des producteurs secondaires. Ils se nourrissent toujours de matière minérale et de matière organique provenant d’autres êtres vivants. Les animaux ont des régimes alimentaires différents suivant ce qu’ils consomment :

  • Les carnivores (zoophages), se nourrissent surtout d’aliments d’origine animale,
  • Les végétariens (phytophages), se nourrissent surtout de végétaux,
  • Les omnivores, se nourrissent d’aliments d’origine animale et d’aliments d’origine végétale.

Les relations alimentaires entre les êtres vivants d’un milieu, sont organisées en chaînes alimentaires. Dans ce même milieu, plusieurs chaînes alimentaires s’entrecroisent pour former un réseau alimentaire. Ainsi chaque maillon du réseau peut faire partie de plusieurs chaînes différentes.

Voici un exercice pour mieux comprendre:

application_linkLa chaîne alimentaire

 

Dissection Virtuelle d’un Pelote de Réjection

 

egragópila

Cliquez sur l’image pour voir la dissection virtuelle

 

Voici une Clé de Détermination pour aller plus loin:

application_linkClé de Détermination

 

2- La transformation de la matière par les êtres-vivants

Le sol est constitué de couches superposées de haut en bas :

– La litière est le milieu de vie de très nombreux animaux. On y trouve de nombreux restes d’animaux et de végétaux encore identifiable, qui sont en voie de décomposition.

– L’humus est composé de restes d’animaux et de végétaux difficilement identifiable.

– Une couche minérale constituée de morceaux de roches et de sable.

– En dessous du sol, se trouvent les roches du sous-sol.

le sol

 

Voici une vidéo résumant les composantes du sol :

 

Comment la matière est-elle recyclée dans l’environnement ?

Le sol sur lequel nous évoluons se transforme au cours du temps, des végétaux s’y développent, d’autres disparaissent, les animaux et l’homme y laissent des traces de leur passage. Ce sol est un lieu de décomposition et de renouvellement.

Lequel est le plus avancé dans sa décomposition ?

1- hojas

La feuille de Poirier change de couleur, pourquoi ?

2- hoja

 

La décomposition de la matière organique.

Le sol est un mélange de restes d’êtres vivants et de matière minérale. La matière minérale provient d’une part des roches du sous-sol et d’autre part d’une transformation de la matière organique des restes d’êtres vivants. Cette matière organique est transformée par des êtres vivants (animaux, végétaux et champignons) que l’on qualifie de décomposeurs.

Les êtres vivants du sol sont des décomposeurs : ils assurent la décomposition de la matière organique (débris de végétaux, cadavres) en éléments minéraux.

organismes du sol

Voici une vidéo sur les êtres-vivants de la litière et de l’humus.

 

Tout n’est pas biodégradable.

Les substances organiques sont biodégradables, leur dégradation est plus ou moins rapide mais dure au maximum quelques années. Les déchets rejetés par l’homme (sacs en plastiques, verre…) ne sont pas biodégradables, et peuvent persister des centaines d’années ( une bouteille en verre peut persister plus de 4 000 ans).

L’homme doit tenir compte de ce constat et, dans le cadre d’un développement durable, adopter des solutions respectueuses de l’environnement : recycler les matières organiques, rechercher des matières biodégradables pour ses emballages, trier ses déchets…