Páginas Navegación Menú

Blog de Mme García Senín

3ème/ 3ºESO

Présentation du programme de la 3ème

Présentation du programme de la 3ème

Inscrit dans la logique d’ensemble du collège, le programme de sciences de la vie et de la Terre pour la classe de troisième vient enrichir les connaissances sur l’Homme (génétique, immunologie), les caractéristiques du vivant (unité, biodiversité et évolution des espèces) et les attitudes que sont d’une part la conscience des implications éthiques de certains progrès scientifiques, d’autre part la responsabilité face à l’environnement, au monde vivant et à la santé.

Le programme est organisé en quatre parties. La répartition proposée entre ces différentes parties a pour objectif d’assurer une couverture équilibrée du programme:

• Diversité et unité des êtres humains (30%)

• Évolution des êtres vivants et histoire de la Terre (20%)

• Risque infectieux et protection de l’organisme (25%)

• Responsabilité humaine en matière de santé et d’environnement (25%).


Unité et diversité des êtres humains

Escrito por el 18 marzo, 2013 en 3ème, Génétique-3ème, SVT/BIO&GEO | 3 comentarios

LES SUPPORTS DE L’HEREDITE

Nous avons déjà vu en classe de sixième qu’au sein d’une espèce les êtres vivants se ressemblent et sont interféconds.

Espèce = ensemble des êtres vivants qui se ressemblent et qui sont capables de se reproduire.

Du fait qu’ils se ressemblent, tous les individus d’une même espèce possèdent des caractères communs; les caractères spécifiques à l’espèce.

Caractères spécifiques = caractères communs à tous les individus d’une même espèce.

Exemple: Tous les individus de l’espèce humaine possèdent des oreilles.

On remarque que de génération en génération, les caractères spécifiques sont conservés ainsi que certaines variations individuelles.

Comment ces caractères sont-ils conservés d’une génération à l’autre ?

Dans une famille où certaines personnes sont hemophiliques, on établit l’arbre généalogique suivant:

HEMOFILIA

 

L‘hémophilie est une anomalie constitutionnelle de la coagulation sanguine en rapport avec un déficit d’un des facteurs de la coagulation.

Voici un autre exemple:

LENGUA u

 

Cela montre qu’un organisme reçoit de ses parents une “information biologique ” qu’il transmettra lui aussi a ses descendants. Cette information, qui contrôle les “caractères ” transmissibles d’une génération à l’autre, est appelée information génétique. Certains caractères peuvent être transmis aux descendants, ce sont des caractères héréditaires.

Voici une animation animation en anglais “Qu’est-ce que l’hérédité?” . Les images sont simples et très explicites, le texte en anglais est donc facilement compréhensible.


Clique pour agrandir

Où se trouve cette information génétique?

D’après nos connaissances sur la cellule, le programme génétique peut se trouver soit dans le noyau, soit dans le cytoplasme, soit sur la membrane.

L’expérience ci-dessous permet de préciser cette localisation.

vache

Le veau obtenu présente la même couleur (robe blanche et noire) que la vache qui a donné le noyau. Le programme génétique se situe donc dans le noyau de la cellule-œuf puis dans le noyau de toutes les cellules de l’organisme.

Comment connaître le support du programme génétique dans le noyau ?

Les chromosomes ne sont visibles que dans les cellules en division et se présentent sous la forme de filaments (colorés en rose ou en vert sur les photos).

chromosomes 2 vegetale
glandes salivaires chironome chromosomes

Le programme génétique est-il écrit sur les chromosomes ?

Pour le savoir, il est possible de faire éclater une cellule en division et de récupérer les chromosomes afin de les classer.La représentation photographique des chromosomes classés est appelé un caryotype.

Les caractères sexuels des individus étant multiples, la paire de chromosomes sexuels est responsable de nombreux caractères : chaque chromosome gouverne donc plusieurs caractères.

1-Caryotype
2- Caryotype
3-Caryotype varios

Les anomalies chromosomiques sont dues à la présence d’un chromosome supplémentaire sur une des paires (trisomie) ou à l’absence d’un chromosome sur une des paires (monosomie). Le nom scientifique donné à une anomalie chromosomique est simple à comprendre : le terme trisomie ou monosomie est suivi d’un chiffre, qui est celui du chromosome en triple ou en simple exemplaire. La trisomie 18 est une anomalie chromosomique due à la présence d’un chromosome supplémentaire sur la paire 18. L’enfant naît avec de telles malformations (des yeux, des muscles, des mains et des pieds, des reins, du coeur etc) que la majorité des enfants atteints décèdent avant l’âge d’un an.

4-tri18

EXERCICE:

1- Voici l’image d’un caryotype. Indiquez et justifiez votre réponse.

a- L’espèce.

b- Le sexe

c- Autres informations.

5- caryotype trisomie21

2- Recherchez des informations sur une maladie génétique avec une anomalie chromosomique (symptômes, explication génétique, historique + illustrations) UNE page maximum avec SOURCES.

L’amniocentèse

L’amniocentèse consiste à prélever stérilement du liquide amniotique pendant la grossesse. La plupart du temps, ce prélèvement est effectué pour analyser et compter les chromosomes foetaux. Après culture des cellules, on établit le caryotype (carte chromosomique) du foetus afin de dépister des anomalies chromosomiques (trisomie 21 par exemple) et quelques maladies héréditaires liées au sexe. On peut découvrir également certaines maladies héréditaires du métabolisme ou certaines anomalies du système nerveux central.

Le clonage

Le but du clonage reproductif est de “créer” un individu qui se développera comme n’importe quel autre individu de son espèce. Mais ce clone sera identique à un de ses congénère. Ce clonage est opposé au clonage thérapeutique qui ne produit pas un individu mais permet d’obtenir des cellules somatiques : c’est-à-dire uniquement certains tissus (cellules musculaires du coeur, cellules de moelle osseuse,…), avec des propriétés génétiques précises et recherchées.

Pourquoi ?

Intérêts du clonage:

– Production en quantité d’animaux aux particularités économiques recherchées.

– Maintient d’espèces en voie de disparition.

– Reproduction d’animaux stériles ou castrés.

– Création de modèles d’études sur des maladies particulières.

Comment ?

Le clonage est une méthode de reproduction asexuée (sans mélange du patrimoine génétique de deux parents, comme c’est la cas dans une reproduction sexuée).

Voici une animation pour mieux comprendre:

animation_dolly

Voici un clin d’œil HIDA

foto doli HIDA