Pages Navigation Menu

Blog de Mme García Senín

El alumnado informa

Los blogs son una herramienta de la web 2.0 que ha venido en ascenso. Hay de muchísimos tipos y enfoques. En ellos escriben desde expertos hasta novatos. Adultos y jóvenes. Y hoy en día, profesores/as y alumnos/as. Los beneficios que estos brindan son varios y cada vez más.

Es cierto también que mantener un blog al día no es tarea fácil. Encontrar el tema adecuado o el tiempo idóneo para escribir algún artículo tiende a ser difícil a medida que nos ocupamos en otras labores. Para solucionar esto se puede invitar a otros editores a escribir en el mismo blog o animar a los estudiantes a participar de él.

El objetivo de este espacio es justamente ese, un lugar donde nuestros alumnos/as puedan compartir con nosotros sus opiniones sobre temas que puedan ser de nuestro interés. Por ello intentaremos dejar las obras del alumnado los más puras posibles, con el objeto que ellos mismos vean la evolución de sus creaciones en el tiempo. Así que de antemano, les pido disculpas por esas posibles “patadas al diccionario y a la gramática”.

Principios básicos para escribir un artículo/ post en un blog

Definir el objetivo del artículo

Antes de empezar a escribir tienes que definir es el objetivo del artículo. A quien te diriges y qué esperas que se encuentre alguien que busca en un buscador por una frase o palabra clave que lleve o enlace a tu artículo.

Bien, ya tienes el tema de escritura. Busca documentación al respecto y tenla a mano, (o a clic). Ten en cuenta que para escribir sobre un tema hay que estar bien documentado (comprueba tus fuentes). Siempre aporta fuerza moral apoyar o contrastar tu contenido con otro, siempre que el “otro” sea fiable. Y no te olvides de referenciar siempre tus fuentes.

Estructurar el artículo

Es básico estructurar el artículo para que el lector no se pierda y conseguir mantener su interés de principio a fin. Evidentemente cada artículo y cada blog es único, así que sin desviarte mucho, adáptala a tu caso particular. Vamos pues con el desglose de la estructura de un post.

El Título debe ser llamativo, debe incluir tu palabra clave, las dos primeras palabras son básicas para enganchar al lector/a. Se breve, misterioso, relevante y nada engañoso. Procura dirigirte a la segunda persona del singular, en el título y en todo el artículo.

Introducción. Este primer párrafo es básico a la hora de que no se vaya el lector, recuerda que tan sólo necesita un clic para largarse. Debe servir para introducir, contextualizar y enganchar al lector. Debes resumir de forma breve y atractiva el contenido y objetivo de todo el artículo a la vez que creas un clima de incertidumbre y misterio. No lo cuentes todo aquí, sino el lector acabará aquí y se irá.

El Desarrollo es el cuerpo del post. Yo te recomiendo que elabores esta parte como te gustaría encontrártela si tu fueses el lector. Escribe de forma simple, sencilla y muy bien estructurada. No te recomiendo post de más de 1000 palabras ni de menos de 500. Dentro de ese márgen (aproximado) utiliza las justas. Ya se que este artículo no cumple con el límite de palabras, siempre hay excepciones. Cuando te ocurra esto plantéate realizar series de artículos dividiendo tu post en varios. Conseguirás aumentar tus contenidos y generar expectación.

La Conclusión es algo parecido a tu firma. Hay excepciones evidentemente, pero casi todo es susceptible de ser comentado y opinado. Eso es lo que debes hacer en esta sección. Concluye, ayuda al lector a decidir, a actuar. Ofrece tu solución o consejo.

Texto adaptado de www.orlandocotado.com, (07/01/2013)


LE GRAN CACHALOT

Publié par le 25 novembre, 2014 dans ÉLÈVES, Education au Développement Durable | 0 commentaire

Un article de Laura V. ; 5ème

Description Du Cachalot

 Le grand cachalot est une sorte de grande baleine à dents dont la taille en fait le plus grand carnivore du monde. Elle est gris et sa tête représente un tiers de sa masse corporelle. Elle peut arriver jusqu´à 16 tonnes.

CACHALOT 1

  Habitat Du Cachalot

Le grand cachalot peut vivre dans tous les mers et océans de la planète, mais il doit vivre avec au moins 1000m de profondeur.

Les femelles et les jeunes vivent toujour dans les eaux chaudes mais les mâles se déplacent dans l’Artique et l’Antacrtique.

 Reproduction Du Cachalot

Entre les mois de janvier à juin, les mâles se livrent à de violents combats pour conquérir les femelles. Les femelles ont le bébé dans le ventre de 14 à 16 mois. Quand le bébé nait il mesure 4 mètres et il pèse 1 tonne.

 Le Régime Alimentaire Du Cachalot

 Le grand cachalot utilise la plus grande partie de son temps à la recherche de nourriture. Habituellement ils mangent des poissons, des calmars et des petits requins.

 Plongée

Certaines des plongées du grand cachalot peuvent arriver à 3500m de profondeur et il peut rester en apnée. Sa vitesse moyenne est de 8 km/h mais il peut pousser des pointes de vitesse atteignant 30 km/h.

CACHALOT 2

Bibliographie :

Textes :

http://www.futura-sciences.com/magazines/nature/infos/dico/d/zoologie-cachalot-9064/

Images :

https://www.google.es/search?q=LE+GRAND+CACHALOT&rlz=1C1SAVA_enES507ES509&es_sm=93&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=pFBzVJTWH9PkaqHMgrgI&ved=0CCIQsAQ&biw=1517&bih=700&dpr=0.9

 https://www.google.es/search?q=LE+GRAND+CACHALOT&rlz=1C1SAVA_enES507ES509&es_sm=93&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=pFBzVJTWH9PkaqHMgrgI&ved=0CCIQsAQ&biw=1517&bih=700&dpr=0.9#tbm=isch&q=b%C3%A9b%C3%A9+cachalot

LA FORMATION DU PÉTROLE

Publié par le 5 octobre, 2014 dans 2de, ÉLÈVES, Ressources et Énergie | 0 commentaire

Article écrit par :Dunia C.; Carlos M. & Wendy C. ; 2nde

Qu´est-ce que le pétrole ?

Le pétrole est un combustible fossile (appelé « huile » ou « pétrole brut »). Sa formation date d’environ 20 à 350 millions d’années. Ce combustible provient de la décomposition d’organismes marins accumulés dans des bassins sédimentaires, au fond des océans, des lacs et des deltas.La transformation de la matière organique en pétrole s’est faite tout au long de dizaines de millions d´années en passant par une substance intermédiaire (le kérogène). Le pétrole est un liquide à forte viscosité d’une odeur très désagréable et de couleur très fonçée. Il est utilisé comme matière première dans diverses industries chimiques et est la source d’énergie la plus répandue au monde.

Comment se forme le pétrole?

Il existe plusieurs théories sur la formation du pétrole, mais la plus acceptée est celle qui assure que le pétrole est la conséquence de la décomposition de restes organiques tels que des animaux, plantes, etc. qui se sont accumulés au fond de rivières et autres. Ce procès se réalise lorsque cette matière organique commence à être couverte par plusieurs couches de sédiments. La pression, la température et le temps transformèrent cette matière organique morte en des hydrocarbures. Ces hydrocarbures sont composés de carbone et hydrogène, mais ils comportent aussi des certaines quantités d’autres matières tels que l’oxygène, l’azote et autres. Cette théorie est dûe au fait de que la grande majorité de manteaux pétroliers se trouvent dans des zones sédimentaires. Les siècles et millénaires passant, des couches supplémentaires de sédiments se sont déposées et ont exercé une forte pression qui, avec une température importante issue du sous-sol (80-120°C), a provoqué une lente transformation chimique permettant à la vase de devenir du pétrole, dans ce qu’on appelle la « roche mer ».

 petrole 1

Sous l’effet des pressions élevées, la roche mère se fracture et, en conséquent, le pétrole ”s’échappe” dans la roche réservoir. Ce combustible peut être bloqué dans ces zones géologiques ou continuer à monter jusqu’à atteindre la surface, c’est ce qu’on appelle le suintement du pétrole.

petrole 2

Quand est-ce que le pétrole est apparu?

En effet, ce combustible fut découvert il y a plus de 6500 ans (à l’époque de la Néolithique) dans la Chine ancienne alors que la population creusait un puits. Il fut utilisé pendant des siècles pour la cuisson et pour empêcher la pénétration de l’eau dans les bateaux.  C’est au milieu du XIXème siècle, et plus précisement, en 1859 que Elwin Drake, connu sous le nom du “coronel”, creusa le premier forage. D’une profondeur de plus de 10 mètres, ce projet n’eut du succès que 6 ans après, lors de l’invention des premières voitures à combustion.

petroleo 3

Photographie: Au dernier plan on peut percevoir le projet d’extraction du pétrole et au premier plan, son fondateur, Elwin Drake. Cette photographie a été prise en Pensylvania (États-Unis) en août 1859.

A quoi sert le pétrole ?

Au fur et à mesure du temps, l’utilisation du pétrole a augmenté en fonction de la croissance de la population et de ses besoins. Il est notamment produit dans la région du Moyen-Orient et utilisé essentiellement pour la production électrique. Voir les graphiques ci-contre:

 usos 2 usos1

Le pétrole aux Îles Canaries

En été 2014, le Ministère d’Industrie, Énergie et Tourisme, représenté par le ministre canarien José Manuel Soria, a autorisé les sondages exploratoires en investigation d’hydrocarbures de la compagnie Repsol, qui se dénominent de “Canarias 1” à “Canarias 9”. Ces sondages sont situés dans l’océane Atlantique, devant les côtes de Lanzarote et Fuerteventura. Le gouvernement canarien, présidé par Paulino Rivero, a montré un fort désaccord avec la décision du Ministère. Mais les Îles Canaries ne sont pas les seules affectés par ces sondages, aussi les Îles Baléares, ce qui a fait que Rivero dise que les sondages peuvent être arrêtés si toutes les îles forment une union.  Plusieurs mobilisations se sont réalisés où un grand nombre de personnes ont participé pour essayer d’éviter cette décision.

À mon avis…

Wendy: 

Je pense que tout cela n’arriverait pas si nous avions un ministre de l’ industrie plus sérieux et responsable. Ce qui est encore plus triste, c’est qu’ il est canarien et qu’il ne se préoccupe pas de la propreté des îles et du milieu marin. Même s’il y avait du pétrole, il est préférable de ne pas prendre d e risques et de continuer comme maintenant, en essayant d´améliorer l´économie d´une autre façon qu’en extrayant du pétrole, par exemple en continuant à parier sur les énergies renouvelables, surtout l’énergie solaire, l’énergie éolienne et l’énergie hydraulique. Ces énergies sont abondantes aux îles Canaries, donc pourquoi José Manuel Soria ne les défend-il pas ?

Dunia:

En tant qu’habitante à Grande Canarie je considère négligeable l’extraction du pétrole. Pourquoi ? En effet, ce projet reste loin d’etre économique vue que le coût est très élevé (à 260 millons d’euros la première phase) et loin d’être écologique étant donné que ça endomagera une quantité considérable de plages. Les mouvements contradictoires, tel que les manifestations, est à mon goût, faisable, et encore, nécessaire pour maintenir à la compagnie Repsol au courant de l’opinion publique. Un référendum par la population canarienne, seule, doit être remis en question pour rendre “juste” l’extraction du pétrole.

 Carlos: 

Personellement, je trouve que cette décision est une erreur. Les Îles Canaries sont un centre touristique des plus populaires non seulement en Espagne, mais aussi dans toute l’Europe. Si ces sondages ne se réalisent pas avec d’extrême précaution, le pétrole pourrait s’étendre dans la mer et dans les plages des îles, ce qui causerait un désastre naturel et une perte d’attrait touristique qui se traduirait en une catastrophe non seulement écologique, mais aussi économique. En plus, plusieurs occasions des rejets de pétroles dûs à des accidents ont provoqué des déchets dans les plages, en touchant la faune de la zone, comme par exemple dans le cas de la plage de El Cabrón à Arinaga, où en été 2014 un rejet de pétrole avait couvert toute la zone de bain, ce qui a demandé un nettoyage assez cher et compliqué à réaliser.

petroleo 4

Bibliographie:

http://www.avenir-sans-petrole.org/article-comprendre-le-petrole-54826965.html

 http://www.connaissancedesenergies.org/fiche-pedagogique/formation-du-petrole

 http://www.abc.es/economia/20140722/abci-soria-canarias-petroleo-201407221141.htm